Romain Huet

Domaine : souffrance et luttes sociales

Lieu : Université Rennes 2

Poste : Maitre de conférences en sciences de la communication

Groupe : La radicalisation, perspective comparatiste

Biographie :


Après une recherche doctorale sur une anthropologie critique des organisations du lobbying, Romain Huët a réalisé un postdoctorat au Canada à l’université d’Ottawa, financé par le ministère canadien des Affaires étrangères. Progressivement, ses thèmes de recherche ont évolué vers la question de l’expérience ordinaire de la vulnérabilité (étude du suicide) et sa portée potentiellement politique. Ses recherches visent ainsi à articuler l’expérience de la souffrance avec celle des luttes sociales. Romain Huët est co-réalisateur du documentaire Vie ordinaire de moudjahidines syriens, avec la production « Entre2prises », financé par la région Midi-Pyrénées et le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Ses recherches portent sur le rapport entre souffrance et luttes sociales. L’hypothèse centrale consiste à penser que les luttes sociales prennent leur lit sur le constat du caractère injustifié, douloureux voire intolérable de l’existence. À partir d’un travail ethnographique sur l’énonciation de la souffrance ordinaire au sein de dispositifs technologiques d’écoute (SOS Amitié, SOS Suicide, pour ne citer que ces exemples) et d’une ethnographie des lieux de contestation (Syrie, Ukraine), il s’agit d’envisager comment se constitue discursivement un espace moral de l’intolérable (Fassin) laissant présager la formation d’une « banque de la colère » (Sloterdijk).

Publications :