Ronald G. Suny

Domaine : impérialisme, historiographie

Lieu : University of Michigan

Poste : professeur émérite

Groupe : Le rôle de l’histoire et de la mémoire dans la sortie des violences extrêmes et des violences de masse : leçons comparatives

Biographie :


RONALD GRIGOR SUNY est professeur émérite d'histoire, titulaire de la chaire William H. Sewell Jr., et professeur de sciences politiques à l'University of Michigan ; professeur émérite de sciences politiques et d'histoire à l'University of Chicago ; et chercheur senior à la National Research University- Higher School of Economics, Saint Petersbourg, Russie. Petit-fils du compositeur et ethnomusicologue Grikor Mirzaian Suni et diplômé du Swarthmore College et de Columbia University, il a enseigné à l'Oberlin College (1968-1981) et a été professeur invité en histoire à l'University of California, Irvine (1987) et Stanford University (1995-1996). Il a été le premier titulaire de la chaire d'histoire arménienne moderne Alex Manoogian à l'University of Michigan (1981-1995), où il a fondé et dirigé le Programme d'études arméniennes. Prof. Suny a été président de la Society for Armenian Studies et membre des comités de rédaction des revues Slavic Review, International Labor and Working-Class History, International Journal of Middle East Studies, The Armenian Review, Journal of the Society for Armenian Studies, Armenian Forum, et Ab Imperio. Il a été élu président de l'American Association for the Advancement of Slavic Studies pour l'année 2006. Il a fait maintes apparitions dans McNeil-Lehrer News Hour, CBS Evening News, CNN, RTTV, Voice of America, et National Public Radio, et a écrit des articles pour le New York Times, The Washington Post, The Los Angeles Times, The Nation, New Left Review, Dissent, et d'autres journaux et revues. Il a été deux fois nommé "Fellow" au Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences à Stanford (2001-2002, 2005-2006) et a reçu deux fois la bourse National Endowment for the Humanities et la bourse John Simon Guggenheim Memorial. E 2005, la Middle East Studies Association a décerné à Prof. Suny et à sa co-organisatrice, Prof. Fatma Műge Göçek de l'University of Michigan, son prix académique de la Liberté pour avoir réuni des universitaires arméniens et turcs en vue d'étudier ensemble le génocide arménien. En 2013, Prof. Suny s'est vu décerner par l'ASEEES le Distinguished Contributions to Slavic, East European, and Eurasian Studies Award 2013 ; il a également reçu l'Anna-Maria Kellen Berlin Prize et a été nommé "Fellow" à l'American Academy de Berlin (janvier-mai 2014). Les travaux de Prof. Suny portent plus particulièrement sur les nationalités non russes de l'Empire russe et de l'Union soviétique, en particulier celles du Caucase du Sud (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie). La "question nationale" est un domaine d'études qui a été terriblement négligé pendant de nombreuses décennies, jusqu'à ce que les peuples de la périphérie se mobilisent durant les années Gorbachev. Son objectif était d'appréhender l'histoire de la Russie impériale et de l'URSS sans laisser de côté la moitié de la population non russe, afin de comprendre de quelle manière la pluri-nationalité, les processus d'impérialisme et de construction de la nation ont façonné l'état et la société de ce vaste pays. Cela l'a ensuite amené à travailler sur la nature des empires et des nations, à se pencher sur l'historiographie et la méthodologie d'étude de l'histoire sociale et culturelle, et à s'engager à combler le fossé souvent infranchissable entre les préoccupations traditionnelles des historiens et les méthodes et modèles d'autres sociologues. Ron Suny est l'époux de la défunte pianiste Armena Marderosian (1949-2012), son fils Grikor Martiros Suni est décédé (1978-1980), et il a deux filles, la biologiste Dr. Sevan Siranoush Suni et l'anthropologue Anoush Tamar Suni. Il vit à Ann Arbor, Michigan, avec ses deux chats.