Colloque de Tunis du 3-4 Juillet 2017

 

Le Panel International sur la Sortie de la Violence s’est réuni à Tunis le 3 et 4 Juillet 2017. Le colloque s’est déroulé en partenariat avec l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques, l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain et l’United States Institute of Peace.

Le co-directeur du Panel International sur la Sortie de la violence, Michel Wieviorka, a introduit les deux journées lors d’une intervention intitulée « Ce qu’est devenue la violence ». Paulo Sérgio Pinheiro, président de la Commission d’enquête indépendante de l’ONU sur la Syrie, et Dale Eickelman, professeur émérite d’anthropologie à Dartmouth College, tous deux membres du Comité International d’Evaluation d’IPEV, ont tenu des conférences sur la situation en Syrie et sur le thème du radicalisme et des minorités.

Onze membres d’IPEV ainsi que des chercheurs d’Afrique du Nord ont présenté leurs travaux au sein de cinq tables rondes :

 

  • Radicalisation, perspective comparatiste

Sous la présidence de Farhad Khosrokhavar, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales et leader du groupe sur la radicalisation

Intervenants IPEV :  Marie Kortam, Malika B, Alfonso Pérez-Agote

Autres intervenants : Wael Garnaoui (psychologue clinicien, doctorant en psychanalyse et psychopathologie à l’Université Paris VII et à l’Université de Tunis), Wissem Missaoui (membre de Search for Common Ground), Halima Mrad (experte en gestion de projet, gouvernance, développement économique en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest)

 

  • Dé-radicalisation, perspective comparatiste

Sous la présidence de Yvon Le Bot, directeur de recherche émérite au CNRS et co-directeur IPEV

Intervenants IPEV : Bartolomeo Conti, Phil Gurski, Sashi Jayakumar

Autres intervenants : Tarek Ghazel (chercheur en linguistique à l’Université de Sfax, Tunisie), Noufal Abboud (Country Director of Search for Common Ground–Morocco), Slim Masmoudi (assistant professeur en psychologie cognitive à l’Université de Tunis)

 

  • Entre salafisme, sectarisme et violence : les nouveaux visages de la radicalité

Sous la présidence de Laryssa Chomiak, directrice du Centre d’études maghrébines à Tunis

Intervenants IPEV : Fabio Merone et Dominique Thomas

Autres intervenants : Rafaa Tabib (urbaniste, anthropologue, spécialiste de la question libyenne, Université de la Manouba, Tunisie), Fathi Rekik (Faculté des Lettres et Sciences humaines de Sfax, Tunisie), Muhammad Fraser-Rahim (Executive Director, North America à Quilliam International, Londres)

 

  • Réconciliation et justice : leçons comparatives

Sous la présidence de Karima Dirèche, directrice de l’Institut de recherches sur le Maghreb contemporain

Intervenants IPEV : Elisabeth Claverie, Zakaria Rhani, Sophie Daviaud

Autres intervenants : Rafaa Tabib (Université de la Manouba, Tunisie), Mohamed Eljarh (fondadeur et directeur de Libya Outlook Research and Consultancy), Darine El Hage (Regional Program Manager à U.S. Institute of Peace, Tunis), Mohamed Limam (maître assistant en sciences politiques et droit public, Université de Jendouba, Tunisie)

 

  • Politiques publiques contre la violence leçons comparatives

Sous la présidence de Taoufik Bouaoun, directeur général de la plateforme intergouvernementale de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent

Intervenants IPEV : Sandrine Lefranc, Nathalie Duclos, Scott Straus

 

Ces rencontres ont été une incontestable réussite, considérées comme telle par celles et ceux qui y ont participé. Elles ont permis à cinq des dix « working groups » de l’IPEV de faire le point sur l’avancée de leurs travaux et de leurs réflexions tout en s’enrichissant de la rencontre avec des chercheurs tunisiens, marocains et libyens fortement impliqués dans les mêmes domaines.

L’équipe IPEV et la Fondation Maison des sciences de l’homme remercient les partenaires de cet événement avec lesquels elles souhaitent mettre en œuvre des collaborations futures.